Déodorant Palmarosa zéro déchet

CHF 12.95

Ce déodorant 100% naturel permet aux glandes de réguler la transpiration sans perturber le système endocrinien.
Il absorbe et neutralise les odeurs de transpiration et grâce à sa composition 100% naturelle, ce déodorant ne contient pas de perturbateur endocrinien.

Catégorie :

Description

Ce déodorant Palmarosa zéro déchet et Bio absorbe et neutralise les odeurs de transpiration et grâce à sa composition 100% naturelle, ce déodorant ne contient pas de perturbateur endocrinien.

Ingrédients :

  • Huile essentielle de Palmarosa : Tonique général, aphrodisiaque et odeur fleurie envoutante.
  • l’Huile de coco : antibactérienne, anti fongique, et lutte contre les microbes responsables des mauvaise odeurs de transpiration.
  • Huile de soja hydrogénée, Bicarbonate de sodium 
Les + de ce déodorant Palmarosa zéro déchet : 
  • 100% naturel
  • Non testé sur les animaux
  • Parfum doux et frais
  • zéro-déchet

Conseil d’utilisation : Appliquer sur les aisselles. S’utilise quotidiennement après la douche.

Ingrédients : Huile Essentielle de Palmarosa*, Arrow Root*, Huile de Coco Vierge*, Bicarbonate de Sodium, cire d’abeille*, Vitamine E

INCI :  Cymbopogon martini oil*, Maranta arundinacea root powder*, Cocos nucifera oil*, Sodium bicarbonate, Cera alba*, Tocopherol

*ingrédients issus de l’agriculture biologique

Pourquoi faut-il se tourner vers les déodorants naturels ? 

Phénomène naturel, oui, mais très vite désagréable pour soi et pour les autres lorsque les odeurs s’en mêlent. Bref, le déodorant devient le geste incontournable du matin. Un geste pourtant pas si anodin, pour notre santé comme pour la planète. Contre les odeurs de transpiration, aussi, il est temps de passer au naturel !

Ces dernières années, les alertes sur la dangerosité des déodorants se sont en effet multipliées. Principaux accusés : les sels d’aluminium ou chlorhydrates d’aluminium, produits industriellement à partir de l’aluminium. Très efficaces pour capter l’eau et resserrer les pores de la peau, ils sont suspectés de favoriser le développement de cancers du sein, de maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson, de provoquer anémies et atteintes osseuses.

Solubles dans l’eau et dans la graisse, ils pénètrent la barrière cutanée et entrent comme chez eux dans l’organisme. Le corps étant incapable de l’éliminer, l’aluminium libéré par réaction chimique se fixe alors sur les organes, les tissus et passe même le placenta.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Déodorant Palmarosa zéro déchet”
0